Les merveilleux pouvoirs de la Myrtille

Les merveilleux pouvoirs de la Myrtille

11
04.2016

La Myrtille possède mille et une vertus. Elle est depuis longtemps utilisée en phytothérapie. Au Moyen-Age, par exemple, on s’en servait déjà comme traitement contre les troubles digestifs ou pour enrayer certaines épidémies. Aujourd’hui, elle reste encore très utilisée, notamment comme coupe-faim ou pour lutter contre certaines pathologies telles que le diabète. Mais cette baie renferme encore de nombreux secrets...  et nous vous les livrons ici.  

Un bien-être général

Les Myrtilles fraîches contiennent des vitamines A, B, C et P mais également des fibres, sels minéraux et oligo-éléments. Elles sont également très riches en antioxydants. Cette combinaison délivre des bienfaits divers et variés et peut prévenir du stress oxydatif, de la sénilité et du vieillissement général. Pleine de fer et de vitamine C, la myrtille est aussi votre meilleure alliée pour prévenir des rhumes.

Le conseil des fées : de Juillet à Septembre, saison de la Myrtille, dégustez-en autant que possible ! En manque d’inspiration ? Retrouvez notre #recettemagique des muffins à la myrtille en cliquant ici.

Adieu les rougeurs

Etonnant, qu’une baie si colorée puisse lutter contre les rougeurs et en seulement 30 minutes! C’est grâce à ses actifs riches en polyphénols, de la famille des acides chlorogéniques, présent dans ses feuilles, améliorant la microcirculation et tonifiant les capillaires. En effet, en agissant sur les différents paramètres responsables d’une microcirculation paresseuse, la myrtille va diminuer les rougeurs en réduisant l’effet de vasodilatation qui a lieu dans les vaisseaux de surface, les rendant visibles.

Le conseil des fées : pour une peau sans rougeurs, appliquez quotidiennement (matin et soir) votre soin Que mes Rougeurs Disparaissent ! Et profitez d’un moment d’onctuosité grâce à sa texture dense et lactée.

*Test clinique 17 sujets

Une chouette vision (diurne comme nocturne)

La myrtille favorise la régénération du pourpre rétinien présent dans les bâtonnets, qui permettent une acuité visuelle crépusculaire et diurne. Ils sont avec les cônes, l’un des deux types de cellules photoréceptrices présents dans la rétine et, mieux les bâtonnets fonctionnent, plus l’acuité visuelle nocturne sera importante.

C’est après la première guerre mondiale que des études avaient été menées et semblaient confirmer les dires des pilotes. Ils affirmaient que la confiture de myrtille améliorait leur vision nocturne ! Placebo ou réels bienfaits ? Quelques années après des études ont été réalisées sur 49 sujets, démontrant que c’était l’extrait de myrtille, contenu dans la confiture, qui augmentait l’acuité visuelle nocturne.

Cette pratique s’est affirmée durant la seconde guerre mondiale. Les pilotes d’avions, qui devaient partir en commando durant la nuit, mangeaient des myrtilles en grande quantité au cours de leur dernier repas, afin d’améliorer leur vision nocturne et pouvoir ainsi échapper aux contrôles de l’ennemi.

Mais ce n’est pas tout, la Myrtille, riche en antioxydant, ralentit le vieillissement prématuré de la rétine et  permet donc de préserver une meilleure vue plus longtemps.

Le conseil des fées : pour que vous puissiez voir vous aussi la nuit comme une chouette nous vous conseillons de consommer 50-120 g de fruits frais 3 fois par jour, ou si vous ne trouvez pas de myrtilles fraiches, achetez un pot de sa confiture ou de l’extrait à 25% d'anthocyanosides* : entre 50 et 150 mg, 3 fois par jour.

*Pigment végétaux, responsables de la couleur bleu violacé de la Myrtille. Disponible en pharmacie sous forme de gélule ou en bouteille.

Au diable le diabète

La Myrtille est très peu sucrée et très faible en calories... Elle est donc très appréciée par les personnes souffrant de diabète. Plus intéressant encore, les feuilles de myrtilles grâce à  leurs pouvoirs hypoglycémiants (dûs à une teneur riche en chrome) et vasculoprotecteurs sont des atouts précieux contre le diabète. La diminution significative du taux de glucose dûe au pigment bleu foncé, en fait une véritable « insuline végétale », comme le dit Docteur Allen, médecin américain.

Le conseil des fées : Pour abaisser le sucre présent dans le sang, faites infuser 10g de feuilles dans un litre d'eau et buvez-en 2 tasses par jour.

Related blog posts

Related products

Comments

No customer comments for the moment.

Add a comment